Skip to content

[«One of the most famous carousels of the European courts of the Ancien Régime»] 'Relation du Carrousel intitulé ‘Le Romant des Chevaliers de la Gloire’', in AA.VV,  La continuation du Mercure François, ou Suitte de l'Histoire de l'Auguste Regence la Royne Marie de Medicis, sous son fils le Tres-Chrestien Roy de France et de Navarre, Loys XIII

[«One of the most famous carousels of the European courts of the Ancien Régime»] 'Relation du Carrousel intitulé ‘Le Romant des Chevaliers de la Gloire’', in AA.VV, La continuation du Mercure François, ou Suitte de l'Histoire de l'Auguste Regence la Royne Marie de Medicis, sous son fils le Tres-Chrestien Roy de France et de Navarre, Loys XIII

Click for full-size.

[«One of the most famous carousels of the European courts of the Ancien Régime»] 'Relation du Carrousel intitulé ‘Le Romant des Chevaliers de la Gloire’', in AA.VV, La continuation du Mercure François, ou Suitte de l'Histoire de l'Auguste Regence la Royne Marie de Medicis, sous son fils le Tres-Chrestien Roy de France et de Navarre, Loys XIII

  • Used
  • Very Good
  • first
Condition
Very Good
Seller
Seller rating:
This seller has earned a 5 of 5 Stars rating from Biblio customers.
Milan, Italy
Item Price
$3,488.32
Or just $3,466.52 with a
Bibliophiles Club Membership
$27.25 Shipping to USA
Standard delivery: 2 to 3 days

More Shipping Options

Payment Methods Accepted

  • Visa
  • Mastercard
  • American Express
  • Discover
  • PayPal

About This Item

8° (mm 175x110); cc. (4), 608, (24). Dopo le prime quattro carte, splendida tavola calcografica ripiegata - firmata "J. Ziarnko" e datata Paris 1612 - fuori testo (mm 265x300, margini inclusi), raffigurante il torneo di cavalieri che si volse presso la Place Royale. Legatura coeva in pergamena, titolo manoscritto al taglio-piede del volume. Alcuni fascicoli naturalmente bruniti, tuttavia buon esemplare. The third 'annata' of what is considered the first French magazine hosts the description and the (first?) iconographic witness of the tournament entitled 'Le Romant des Chevaliers de la Gloire', organized by the Queen Regent, Maria de' Medici, to celebrate the wedding of Louis XIII with Anne of Austria. At the pages 331-58 of the volume there is the report of the celebrations and, above all, of the carrousel, with a detailed legenda of the large plate. A description of the festival was published in the same year - Le Romant des chevaliers de la gloire containing plusieurs hautes et fameuses adventures des princes et des chevaliers qui parurent aux courses faites à la Place Royale pour la festa des alliances de France et d'Espagne [... ] par François de Rosset, Paris 1613 -, however without any illustration. La terza annata di quella che è considerata la prima rivista francese ospita la descrizione e la (prima?) raffigurazione - del torneo intitolato 'Le Romant des Chevaliers de la Gloire', indetto dalla Regina Reggente, Maria de' Medici, per festeggiare le nozze di Luigi XIII con Anna d'Austria. Alle carte 331-58 del volume si trova la relazione dei festeggiamenti e, soprattutto, del carrousel, con una dettagliata legenda della grande tavola raffigurante 'Le Romant des Chevaliers de la Gloire'. Una descrizione della festa fu pubblicata nel medesimo anno - Le Romant des chevaliers de la gloire contenant plusieurs hautes et fameuses adventures des princes et des chevaliers qui parurent aux courses faites à la Place Royale pour la feste des alliances de France et d'Espagne […] par François de Rosset, Paris 1613 -, tuttavia priva di illustrazione alcuna. Sul torneo, "l'un des carrousels les plus célèbres des cours européennes de l'Ancien Régime" e le sue prime testimonianze iconografiche, cfr. M. Baudière, La fortune gravée et imprimée du carrousel de 1612 (https://books.openedition.org/inha/2806). "Le carrousel de 1612 est certainement l'un des carrousels les plus célèbres des cours européennes de l'Ancien Régime. Faste déployé pour fêter l'alliance matrimoniale entre la France et l'Espagne, il consacre en plein cœur de la place Royale, actuelle place des Vosges, le pouvoir de Marie de Médicis. […] Le carrousel était alors un divertissement équestre et guerrier en vogue en Italie; se substituant au tournoi, jugé " à la mode des Anciens ", il proposait aux seigneurs de se grouper en quadrilles, l'une de tenants, qui lançait le défi, et les autres d'assaillants, qui y répondaient. Ces quadrilles faisaient des entrées somptueuses dans la lice, ce qui constituait en réalité le spectacle, rejetant au second plan l'exercice sportif. Celui-ci était composé de courses de quintaine, où le chevalier devait ficher sa lance dans un faquin ou mannequin, et de courses de bague, où le chevalier devait planter sa lance dans un anneau porté par un pilier. Guise, Bassompierre, La Châtaigneraie, Joinville et Nevers, les chevaliers de la Gloire, constituèrent la quadrille des tenants. Suivant la tradition du tournoi, ils publièrent un cartel de défi le 13 mars 1612 défendant l'entrée du Palais de la Félicité, construit pour l'occasion sur la place Royale, à quiconque n'en mériterait pas la gloire et fixant la date du carrousel au 25 mars. Mais la mort du duc de Mantoue obligea Marie de Médicis à observer le deuil et à retarder les festivités au 5 avril. Ce délai fut certainement fort apprécié des artisans chargés de réaliser le programme ambitieux qui avait été prévu. Le carrousel de 1612 bénéficia d'un dessein gigantesque, sans précédent en France, mais en lien avec les cycles conçus par les grandes cours nord-italiennes pour célébrer des politiques matrimoniales alors en pleine ascension. Consacré comme un triomphe sans pareil, ni dans le passé, ni dans ce qui était à venir, le carrousel de 1612 engendra de nombreuses publications: estampes et placards, relations officielles et libelles séditieux. Et ce fut au cœur de ce processus de la mise en image et de la mise en écrit que se situa sa postérité. L'estampe gravée par Claude Chastillon est certainement l'image la plus connue du carrousel; portant des lettres explicatives, elle se trouvait à l'origine insérée dans un placard dont le titre était Description succinte de la place royale avec indice…, publié à Paris, chez Gabriel Tavernier. Le graveur, topographe et architecte, fit preuve d'une grande rigueur dans la description de l'événement. Grâce à une vue en contre-plongée, il embrassa toute la place Royale, construite par Henri IV et véritablement inaugurée par Marie de Médicis et Louis XIII lors de ces trois jours de fête. Des tribunes y avaient été dressées sur le côté ouest: loges des juges des courses, du roi, de la reine régente et de l'ambassadeur d'Espagne. Dans l'angle sud-ouest, noyée dans la foule, la loge de Marguerite de Navarre, pourtant conçue mobile pour suivre les entrées, ne put bouger tant il y eut de monde. Au nord, le Palais de la Félicité dressait ses tours et proclamait par son décor les vertus cardinales, inhérentes à tout bon souverain, et des allégories propres au mariage. Le 5 avril, les chevaliers de la Gloire pénétrèrent dans la lice par la porte nord ; en cortège, ils défilèrent jusqu'aux tribunes devant lesquelles ils proclamèrent leur cartel de défi. Puis les chevaliers du Soleil entrèrent à leur tour sur la lice mais cette fois-ci par la porte sud où l'on reconnaît le char de Phaéton, une des machines de la quadrille. Chastillon représente, de façon quelque peu trompeuse, les deux entrées comme simultanées ; c'est là une astuce de graveur bien connue que fondre plusieurs temps de la narration pour donner à voir l'ensemble de l'événement. Et l'irrégularité se poursuit, car les autres quadrilles qui entrèrent en lice après les chevaliers du Soleil sont toutes représentées déjà soigneusement rangées sur le côté est de la place, en véritable catalogue de ce que l'ingéniosité française pouvait faire en matière de machines. Le ballet équestre, composé par Antoine de Pluvinel pour la quadrille des chevaliers du Lis, représenté au-dessous de la lice, illustrait quant à lui l'excellence de l'art équestre français. La richesse des entrées imposa de les répartir sur deux jours. Le soir étaient organisées les courses de quintaine qui se finissaient à la tombée de la nuit, laissant place aux feux d'artifice et aux illuminations. Le samedi, les chevaliers coururent la bague; malheureusement le temps manqua et l'on ne put déterminer le vainqueur. Un magnifique feu d'artifice embrasa alors le Palais de la Félicité et les chiffres de Louis XIII et de Marie de Médicis apparurent au-dessus des tours. Jan Ziarnko, célèbre graveur polonais alors à Paris, grava lui aussi deux représentations du carrousel de 1612; dans un style vivant et expressif, il traduisit certainement mieux l'agitation et l'effervescence des cortèges et la magie du feu d'artifice. Si le carrousel fut un succès, les estampes de Chastillon et de Ziarnko connurent elles aussi la gloire. Celle de Chastillon fut copiée de manière très fidèle par Merian. Celle de Ziarnko inspira quant à elle deux gravures allemandes: la composition générale de l'artiste polonais y fut respectée, mais les deux planches en simplifièrent le dessin, modifiant complètement la qualité bouillonnante de l'œuvre originale".

Reviews

(Log in or Create an Account first!)

You’re rating the book as a work, not the seller or the specific copy you purchased!

Details

Bookseller
Chartaphilus - Libri antichi e rari IT (IT)
Bookseller's Inventory #
34
Title
[«One of the most famous carousels of the European courts of the Ancien Régime»] 'Relation du Carrousel intitulé ‘Le Romant des Chevaliers de la Gloire’', in AA.VV, La continuation du Mercure François, ou Suitte de l'Histoire de l'Auguste Regence la Royne Marie de Medicis, sous son fils le Tres-Chrestien Roy de France et de Navarre, Loys XIII
Illustrator
J. Ziarnko
Book Condition
Used - Very Good
Quantity Available
1
Publisher
Chez Estienne Richer, au Palais, sur le Perron Royale
Place of Publication
Paris
Date Published
1613
Weight
0.00 lbs
Keywords
Festival book

Terms of Sale

Chartaphilus - Libri antichi e rari

30 day return guarantee, with full refund including original shipping costs for up to 30 days after delivery if an item arrives misdescribed or damaged.

About the Seller

Chartaphilus - Libri antichi e rari

Seller rating:
This seller has earned a 5 of 5 Stars rating from Biblio customers.
Biblio member since 2022
Milan

About Chartaphilus - Libri antichi e rari

Italian Antiquarian book dealer since 1999, located in the hearth of Milan, specialized in Literature (XV-XX cent.), Incunabula and Early Printed books, Illustrated books, Theatre, Performing Arts, Gastronomy, Children's books.

Glossary

Some terminology that may be used in this description includes:

A.N.
The book is pristine and free of any defects, in the same condition as ...
Plate
Full page illustration or photograph. Plates are printed separately from the text of the book, and bound in at production. I.e.,...

Frequently asked questions

This Book’s Categories

tracking-